Aller au contenu
Pour un bonheur simple » Devenir minimaliste: 6 aspects positifs de ce mode de vie!

Devenir minimaliste: 6 aspects positifs de ce mode de vie!

Dans cet article., je vous présente 6 aspects positifs liés au fait de devenir minimaliste. Je vous explique en qui consiste ce mode de vie et comment il peut influencer positivement votre quotidien et vous permettre d'accéder à plus de bonheur et de simplicité. On gagne à vivre plus simplement. Bonne lecture. Un article issu du blog pourunbonheursimple.com.

Devenir minimaliste est une des voies vers un bonheur simple.

Une vie minimaliste est nécessairement empreinte de plus de simplicité. Et la simplicité marche souvent main dans la main avec le bonheur. Ou le précède parfois un peu et y mène.

Dans cet article, je vous expose 6 aspects positifs de l’adoption d’un mode de vie minimaliste.

Mais juste avant, je vous explique en quelques mots, ce qu’est le minimalisme.

Le minimalisme, c’est quoi au juste ?

Le minimalisme s’entend généralement d’un mode de vie ou d’une philosophie de vie qui consiste à consommer moins et à limiter la possession et l’accumulation de biens matériels.

Ainsi, il s’agit d’attribuer moins de place aux avoirs pour avoir plus de temps pour « être » et pour vivre pleinement.

Vivre avec moins pour vivre mieux résume bien l’idée.

Voici maintenant six aspects positifs du minimalisme.

1. Ça coûte moins cher

Devenir minimalisme implique naturellement de faire des économies. De faire des choix plus sensés.

Vous allez consommer moins et fort probablement mieux. Ainsi, votre nouveau style de vie coûtera sans doute moins cher.

Cela permet donc souvent de réduire le stress financier et d’apporter une certaine paix d’esprit financière.

La possibilité d’épargner peut par ailleurs se traduire par le fait de pouvoir réaliser les projets qui vous tiennent à cœur. D’avoir enfin les fonds nécessaires pour réaliser vos rêves.

Et au passage, on peut être minimaliste et aimer l’argent. Aimer l’argent et vouloir en gagner beaucoup n’empêchent en rien de tendre vers un mode de vie plus simple.

Mais il est bon de se rappeler que parfois, ce choix s’impose et peut aussi être une nécessité pour certaines personnes.

À LIRE: 25 trucs pour économiser au quotidien

2. Avoir plus de temps

Qui dit mode de vie minimaliste, dit également avoir plus de temps pour « être » et vivre sa plus belle vie.

Parfois, cela permet de consacrer moins de temps au travail vu que les dépenses à supporter ont diminué.

Le gain de temps peut aussi découler du fait de consommer moins, donc de perdre moins de temps à magasiner et à acheter de nouvelles choses. Et aussi de consacrer moins de temps à entretenir vos biens, les ranger, les nettoyer, les réparer, etc.

Qui dit moins de matériel, dit plus de temps.

Et qui dit plus de temps, dit mieux vivre, ici et maintenant.

Cette citation de John Ruskin est directement en lien avec le sujet de mon article qui est le minimalisme. S'éloigner des avoirs pour se rapprocher des êtres est une des voies vers un bonheur simple. Un visuel issu du blog pourunbonheursimple.com.

3. Vivre une vie plus simple

Laisser aller le superflu et prioriser ce qui compte vraiment pour vous rend la vie automatiquement plus simple.

En épurant, en élaguant, en diminuant, en faisant de meilleurs choix, on se rapproche naturellement de la simplicité. D’une vie plus simple et plus douce au quotidien.

Le désencombrement sous toutes ses formes permet aussi d’avoir plus de clarté. Et voir plus clair permet de savoir plus facilement vers quoi avancer pour être plus heureux.

Et c’est sans parler de la créativité qui reprend elle aussi sa place quand on fait de l’espace.

Cet article pourrait vous intéresser: Simplicité: 9 clés pour cheminer!

4. S’occuper des vraies affaires

Devenir minimaliste permet aussi de s’occuper des « vraies affaires » : valoriser les relations humaines, réaliser vos projets, avoir du temps pour vos activités préférées et les choses qui vous font vibrer pour vrai.

En somme, cela permet d’avoir le temps et l’espace pour s’occuper de ce qui compte vraiment pour vous. Vos vraies affaires.

5. Se définir autrement

Se définir autrement que par ses possessions ou ses acquisitions est également un aspect positif qui peut découler de cette philosophie de vie. L’ego se tasse doucement pour laisser la place aux valeurs plus profondes et à ce que nous voulons apporter de constructif à ce monde. Et à notre monde.

Les comparaisons avec les autres sont terminées. Ou du moins, elles sont moins présentes. On s’éloigne du syndrome du voisin gonflable, celui dont les choix et les achats sont influencés par les possessions des autres, qu’il envie et veut surpasser à tout prix.

Découvrez: Vivre avec moins, c’est mieux?

6. Participer à l’effort collectif

On le sait, plusieurs enjeux environnementaux découlent de la surconsommation de biens et du non-respect de notre planète et de ses ressources.

Prendre la voie du minimalisme fait en sorte de participer à l’effort collectif pour protéger notre planète et vivre dans un environnement plus sain. Maintenant et pour les générations à venir.

Et j’ajouterais que de choisir un mode de vie plus sain participe aussi au bonheur collectif.

Lire aussi: Faire un jardin: 7 conseils pratiques pour bien débuter!

Devenir minimaliste un peu ? Beaucoup ?

Devenir minimaliste n’a pas à être contraignant. Et cela n’implique pas non plus de se priver de tout.

Il ne s’agit pas d’un style de vie strict et sans plaisir. Au contraire: votre vie devrait encore plus vous plaire et se rapprocher de votre idéal profond du bonheur.

Il n’y a aucune nécessité de performer ni de but précis à atteindre. C’est un cheminement.

La meilleure façon de tendre vers le minimalisme est donc de le faire à sa façon, en considérant ses propres impératifs et ses propres limites.

Cela participe d’abord et avant tout d’un choix de mode de vie. Un choix qui n’appartient qu’à nous.

Vous souhaitez vous abonner à l’infolettre et être informé des articles publiés et des autres nouveautés du blog ? C’est par ici!

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? ÉPINGLEZ-LE SUR PINTEREST!

Minimaliste et heureux? Oui, ça se peut! Et il s'agit d'un choix de moins à moins à contre-courant dans la société d'aujourd'hui. Dans cet article, je te partage six aspects positifs de ce mode de vie qui rend heureux. Un article issu du blog pourunbonheursimple.com. Dans ce billet, je traite du minimalisme de plus particulièrement de six aspects positifs de ce mode de vie de plus en plus populaire. Un article issu du blog pourunbonheursimple.com. Faire le choix de devenir minimaliste est de plus en plus commun. Dans cet article. je partage avec vous six points positifs de ce mode de vie qui pourrait bien vous rendre plus heureux. Un article issu du blog pourunbonheursimple.com

2 commentaires sur “Devenir minimaliste: 6 aspects positifs de ce mode de vie!”

  1. Mélanie,

    Je suis complétement d’accord avec toi. C’est juste en totale contradiction avec le mode de sur-consommation dans lequel on vit.

    Il faut y aller petit à petit. Et je dois dire que c’est très agréable. On profite beaucoup plus de l’instant présent, à ne pas toujours en vouloir plus…

    Ma participation à cette approche : la création de sac à main sur mesure, pour n’avoir qu’un seul et un seul sac parfait, qui nous correspond et que nous accompagne tous les jours, pendant longtemps.

    Rien à voir avec le monde industriel du toujours plus, toujours moins cher.

    Bises et à bientôt
    Lilie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *